La grande traversée des Pyrénées par le GR 10

La grande traversée des Pyrénées par le GR 10

D’un monde à l’autre, de l’atlantique à la Méditerranée, le GR 10 est une épopée pédestre qui depuis le sud de l’hexagone vous fera voyager au bout du monde. Préservée, presque vierge serait-on tenté d’écrire, la chaîne pyrénéenne est une cordillère de montagnes sauvages qui tutoie ciel et mer et reste encore aux confins des grands carrefours humains. D’ouest en est sur un peu plus de 1000 kilomètres et cinquante jours de marche le GR 10 est une aventure au long cours qui exige endurance et sportivité. Sur la totalité du trajet, il vous mènera d’Hendaye à Banyuls. Mais les moins audacieux pourront choisir de n’effectuer que l’un de ses 8 tronçons qui offrent autant de paysages différents que s’il s’agissait à chaque fois de pénétrer un nouveau massif.

Les Pyrénées Atlantique et le Pays Basque

Au départ d’Hendaye, le GR 10 aborde les collines verdoyantes du Pays-basque et ses petits villages aux maisons colorées. Ce premier tronçon jusqu’à Saint-Jean Pied de Port est sans doute le plus facile et vous offrira une belle mise en jambe. Vous évoluerez en moyenne montagne, avec en toile fond l’atlantique, puis très vite se dressera devant vous La Rhune, le premier sommet qui culmine à 905 m. C’est là que vous croiserez le sentier de Compostelle. Le second tronçon rejoindra le village d’Etsaut en vallée d’Aspe, aux portes du Parc National des Pyrénées, et vous mènera du Pays-basque au Béarn avant que ne se dévoile la haute montagne Pyrénéenne.

Au centre la haute montagne et les panoramas vertigineux

De Cauterets jusqu’à Gavarnie, puis de Bagnères de Luchon jusqu’à Mérens les Valles vous cheminerez en haute altitude parmi les 212 sommets à plus de 3000 m des Pyrénées centrales. Les cols s’enchainent au-delà de 2000 m ainsi que des sites remarquables comme le cirque de Gavarnie ou la réserve naturelle du Néouvielle et ses lacs de l’époque glaciaire. Plusieurs géants se dresseront devant, à commencer par le Pic de Balaïtous, le Pic de Taillon et le Vignemale, plus montagne pyrénéenne française avec ses 3298 m. Non loin, vous pourrez faire étape dans le refuge de Baysellance, le plus haut gardé à 2651 m et à la nuit tombée par ciel découvert un fantastique spectacle stellaire.

Vers les Pyrénées-Orientales et la garrigue méditerranéenne

Les 2 derniers tronçons, de Mérens les Valles à Banyuls en passant par Vernet les Bains vous font quitter la Haute-Ariège pour rejoindre les rivages de la côte de vermeille et les garrigues Méditerranéennes. C’est en pente douce que progressivement vous poursuivrez votre itinéraire jusque vers la plaine du Roussillon. Mais vous traverserez d’abord le haut plateau du Capcir avant très certainement de stopper votre route devant le majestueux Canigou, pic sacré des Catalans. La fin du parcours arpentera de magnifiques forêts puis des jasses où paissent les troupeaux en transhumance. Après avoir franchi le Roc de France puis le célèbre col du Perthus il s’achèvera dans les vignobles sculptés à flanc de montagne du vin de Banyuls.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Politique de confidentialité

Lire la vidéo

3 minutes pour créer un article